Nutrition‎ > ‎

Aliments préférés des Pros

Chris “Macca” McCormack:

Macca accorde une grande importance à son alimentation. Toutefois, il avoue qu’il mange parfois des gâteries et qu’il a souvent de la difficulté à manger sainement lorsqu’il voyage. Son alimentation quotidienne est constituée de 90 % d’aliments sains et de 10 % d’aliments moins sains. Il déclare qu’il faut être conscient de ce que l’on mange et qu’il est préférable de préparer soi-même ses plats, puisque les repas pré-préparés et les repas au restaurant sont généralement très gras et très caloriques. Chris McCormack mange beaucoup de fruits et de légumes, ainsi que de bons gras tels que des amandes, des avocats et de l’huile d’olive. Également, il consomme des sources de protéines peu grasses telles que du poisson, du poulet et du tofu et priorise des sources de glucides complexes (pain de grains entiers, riz brun, lentilles).

Conseils de Macca :

« Ton corps n’est pas une voiture ; tu ne peux pas vider complètement ton réservoir et le remplir lorsqu’il est vide. Tu dois continuellement fournir de l’énergie à ton corps. »

Lors d’un Ironman, Macca débute par consommer 500 calories par heures et il diminue sa consommation de calories tout au long de la course, car le corps a de plus en plus de difficulté à digérer les aliments. Également, il consomme des sources de glucides de plus en plus simples tout au long de l’épreuve (des aliments de plus en plus rafinés).

Bien que Macca planifie ce qu’il va manger lors de la compétition, ce triathlète demeure toujours flexible et s’adapte continuellement. Il va parfois consommer 500 calories par heure lorsqu’il se sent bien, mais s’il ne se sent pas très bien, il va seulement consommer 200 calories par heure.

Piments forts                                                                                                                         Chocolat (particulièrement Cadbury; Macca affirme être accru au chocolat !)
Eau gazéifiée
Tomates
Œufs
Fromage (fromage à pâte molle et fromage bleu) 7. Raisins
Oignions
Jus d’orange fraîchement pressé
Lait de soya

Café (Macca boit beaucoup de café et consomme des gels contenant de la caféine)

Coke et Red Bull (Macca boit ces boissons lors des triathlons, puisqu’elles sont très sucrées, elles contiennent aussi de la caféine et il est capable d’en boire même en courant)

Ensure Plus (Macca boit cette boisson au début de la portion vélo lors des Ironman, puisque cette boisson fournit beaucoup d’énergie et se digère rapidement)

Chris Lieto

Chris Lieto accorde une grande importance à ce qu’il mange. En effet, ce dernier évite pratiquement complètement l’alcool et limite sa consommation de gâteries. Également, Chris Lieto consomme des sources de protéines maigres, il évite les aliments contenant du gluten et évite les aliments raffinés comme les biscuits et les bonbons. Ce triathlète mange beaucoup de fruits et de légumes.

Croustilles tortillas (Après les compétitions, Lieto se permet de manger quelques tortillas ; cela permet aussi de répondre à la perte de sodium durant l’épreuve)

Déjeuner habituel : 4-5 œufs, tortillas, riz brun

Dîner habituel : burrito au thon, poulet ou poisson

Souper habituel : poulet ou poisson avec riz brun et légumes

Craig Alexander

Conseil de Crowie : « Il ne faut pas surprendre son estomac, donc on doit consommer des aliments que l’on est habitué de manger, le jour de la compétition et même la semaine avant la compétition. »

Après les entraînements : Smoothie avec des protéines (honey milk)

Repas favoris : Fruits de mer, Repas Mexicains et Thaïlandais

 

Sarah Haskins

Yogourt nature ou à la vanille (elle ajoute du granola et du miel)

Beurre d’arachide naturel (elle ajoute du beurre d’arachide à son gruau)

 Avocat (elle mélange des avocats avec de la salsa pour en faire une trempette à légumes)

Lait biologique

Pommes (elle les mange avec du beurre d’arachide)

Piments

Conrad Stoltz « caveman »

Café corsé

Chocolat

Beskuit (biscuit Sud Africain)

Kudu Biltong (beef jerky de qualité)

Pesto

Humus

Tapenade d’olives

Viande (particulièrement l’agneau)

Bière

Conrad Stotz mange le plus possible des aliments naturels et évite les aliments pré-emballés et pré-préparés.

Hunter Kemper

Cet Olympien mange principalement des aliments naturels et il consomme beaucoup de fruits et de légumes. De plus, Kemper consomme beaucoup de protéines (surtout des sources de protéines maigres) et ce, particulièrement après un entraînement intensif. Également Hunter Kemper mange beaucoup de petits repas tout au long de la journée plutôt que de consommer quelques gros repas afin de maintenir un niveau d’énergie constant. Toutefois, malgré ses saines habitudes alimentaires, ce triathlète aime beaucoup les « Junk food » et consomme à l’occasion des oréos, de la pizza, des hamburgers, des croustilles et du Mountain Dew. Il estime que c’est adéquat de se permettre de parfois manger des aliments moins sains pour se récompenser et pour décompresser.

Voici un exemple de ce qu’il mange habituellement :

Déjeuner (7 a.m.) : Banane et barre protéinique

Collation après natation (9 :15) : barre énergétique

Repas après entraînement de course à pied (10 :45) : Smoothie de fruits, yogourt grec, omelette (3 œufs avec légumes), 2 rôties

Dîner (1 pm) : Sandwich à la dinde, avocat et tomate, salade de fruit

Collation (3:30 pm): yogourt grec

Souper (5:30 pm): Poulet ou poisson, légumes, riz, fruit

Collation (8 pm): Bol de céréales, eau avec Metamucil (supplément de fibres)

Helen Jenkins

Helen consommé beaucoup de fruits et de légumes et mange de la viande rouge de qualité deux fois par semaine. Les autres jours de la semaine, elle mange du poisson ou du poulet avec du riz, du couscous, du pain et/ou des pâtes. Elle aime manger des puddings à l’occasion pour se gâter, mais elle limite sa consommation de gâteries lors de la saison de compétition pour s’assurer de maintenir son poids de compétition.

Gâterie préférée : Chocolat

Aliment pour récupérer : Milkshake

Suppléments : oméga-3s

Ryan hall

Bien que Ryan Hall n’est pas un triathlète, je voulais l’inclure dans ce document car ce marathonien américain accorde une très très grande importance à son alimentation. S’il ne mange pas convenablement avant son entraînement, Ryan ressentira des douleurs au ventre et ne pourra pas performer à son plein potentiel.  Aussi, s’il ne mange pas adéquatement après l’entraînement, il ne récupérera pas complètement et en subira les conséquences lors des ses prochains entraînements. Ce coureur mange de nombreux petits repas tout au long de la journée et s’assure de manger une source de glucides et de protéines 5-30 minutes après chaque entraînement. Il débute sa journée avec un smoothie, puis il mange une collation après son entraînement et dîne environ une heure après son entraînement. Ensuite, il mange un fruit avant son deuxième entraînement, il soupe et mange une collation en soirée. Ryan Hall s’assure de consommer une grande quantité de légumes crus, ce qui lui permet d’absorber de nombreux nutriments et de ralentir l’absorption des glucides pour ainsi maintenir son poids de compétition.

Collation d’après entraînement préférée: 2 tranches de pain de grains entiers avec une banane et du beurre d’arachide ou d’amande

Aliments « magiques » :

Sardines en cannes (source de protéines et d’oméga-3s et ne contient pas beaucoup de mercure)

Huile de lin (source d’oméga-3s)

Baies (source d’antioxydants)

Thé vert sans caféine (source d’antioxydants)

Huile d’olive ("bon" gras)

Ananas (permet de réduire l’inflammation)

Gruau de maïs (grits)

Noix de Grenoble (source d’oméga-3s)

Saumon (source de protéines et d’oméga-3s et ne contient pas beaucoup de mercure)

Yogourt grec (source de protéines et ne contient pas de gras)

 

Comments